css templates

divers / various

Chaque année, lors du week-end de la Trinité, qui suit la Pentecôte, la ville de Mons, chef-lieu du Hainaut Belge et capitale européenne de la culture en 2015, s’arrête de vivre et effectue un formidable voyage dans le temps ! Une semaine durant, l’histoire et la fête animent la ville avec, en point d’orgue le dimanche midi, moment attendu par tous les Montois, le Combat dit Lumeçon, qui oppose, dans un « rond » spécialement aménagé sur la Grand’ Place, ces deux symboles du Bien et du Mal que sont Saint Georges et le dragon. La foule, acteur du jeu à part entière, est présente « à la corde » une demi heure durant pour arracher le crin « del biète¹ », mais aussi rubans, vessies (les armes des diables) et autres, tous trophées et portes-bonheur pour l’année à venir. Pendant ce temps, Saint Georges, le dragon et leurs alliés respectifs effectuent leur ballet ritualisé et maintes fois répété sur l’air du « Doudou ». C’est alors plus qu’une transe qui s’empare de la ville. L’hystérie joyeuse et collective approche de la folie, à fortiori si le Car d’Or a monté la rampe Sainte Waudru sans encombres, épargnant Mons d’un malheur pour l’année à venir. La légende raconte qu’il n’en n’a pas été ainsi en 1914 et 1940… Les Montois vivent pour leur « Doudou », leur Ducasse, et certains passent une année à la préparer… Classée par l’UNESCO en novembre 2005 au Patrimoine Mondial et Immatériel de l’Humanité, la tradition montoise évolue sans cesse et brasse un nombre croissant de fidèles…

Bienvenue à Mons, Chambourlettes² !


 ¹« de la bête », en patois

 ²Nom donné aux invités des Montois lors du temps de la Ducasse

Each year, Mons city, in Belgium, European Cultural Capital in 2015, stops to live and makes a wonderful trip to the past. The festivities are one-week long and the apex is on Sunday midday, when Saint Georges and the dragon fight on the main square. Crowd is huge and everybody try to catch hairs of the dragon's tail and other things as this is a way to get chance for the year to come. Another very important moment is when a big golden wagon, pushed by thousands of people, must arrive in one attempt at the summit of a steep paved street. If it failed, the city will face a big problem during the year to come. And legend says it failed in 1914 and 1940...

UNESCO classified all these festivities in 2005.

Welcome to Mons, Chambourlettes¹!


 ¹Name given to people invited by Mons citizens during this time of festivities

partager cette page